Informations COVID

La rédaction a réalisé une analyse des données de l'Insee sur l'évolution des taux de mortalité en France depuis 1982.

Contrairement aux communications habituelles, le calcul d'un taux a été choisi plutôt que le nombre de décès qui ne tient pas compte de l'évolution démographique du pays, soit une évolution de 13 millions d'habitants au cours des 40 dernières années.

Le graphique en pièce jointe montre que les taux baissent régulièrement entre 1986 et 2004.

Puis les taux remontent régulièrement jusqu'en 2020 pour retrouver le même taux que celui de 1982.

Ces données montrent que, quels que soient les événements, nous restons dans une moyenne comprise entre 8,3 (2004) et 10,1 (1983) décès pour 1000 habitants.

Entre 2019 et 2020, on note une augmentation de 0,8, mais cette variation n'est pas surprenante en comparaison d'autres variations comme entre 2003 et 2004 qui a été de même amplitude.

L'augmentation du taux de décès observé au cours des 2 dernières décennies s'explique en partie par un nombre plus importants de personnes âgées dans la pyramide des âges (effet baby boom).

Mais nous remarquons surtout que le taux de mortalité relevé en 2020 est équivalent à celui de 1982, et ceci malgré l'épidémie de la Covid.







49 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout